LA PYRAMIDE SQUATTÉE ?

| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |
MON AMBITION

Suggérer que la pyramide a été squattée par un personnage important de la 20° dynastie (peut-être Ramsses 8)

LE TÉMOIGNAGE D'HÉRODOTE
CITATION

Hérodote se rend en Égypte au 5° siècle av. J.C. Devant la grande pyramide, un prêtre lui explique comment et par qui elle fut construite. Son témoignage relatif à la méthode de construction ayant déjà été abordé au chapitre correspondant, nous allons nous intéresser à celui qui évoque l'occupant des lieux:
Extrait:
Jusqu'au règne de Rhampsinites, il n'y eût en Égypte que de bons rois et de bonnes lois. Mais Chéops qui régna après lui se livra à toutes sortes de cruautés ....

ANALYSE PHONÉTIQUE

Hérodote cite deux noms, Rhampsinites et Chéops (prononcez Kéops) dont la phonétique n'a aucun rapport avec celle des personnages impliqués.
Chéops:
Le roi pour qui la pyramide est construite s'appelle KH-OU-F-OU (le premier signe correspond au "KH" arabe qui se prononce approximativement "R" au même titre que KHALED se dit RALÈD. KH-OU-F-OU se prononce donc ROUFOU).
Selon Champollion, on peut aussi admettre SCH-OU-F-OU.
Rhampsinites:
Le prédécesseur de KH-OU-F-OU est S-NOFÈR-OU ou S-NÉFR-OU.
En cherchant parmi les ancêtres de KH-OU-F-OU on ne trouve aucun nom qui correspond approximativement à la forme utilisée par Hérodote.

Aucun des noms utilisé par Hérodote ne correspond donc aux formes admises aujourd'hui pour désigner les personnages concernés.
Cela est très étonnant car il désigne les maîtres d'oeuvre des deux autres grandes pyramides presque correctement:
Chéphren (prononcez KÉFRÈN) pour K-A-OU-F-RÉ et Mycherinos (MÏKÉRINOS) pour MÈN-K-AOU-RÉ.

UN AUTRE RHAMPSINITES

A une autre occasion, Hérodote cite "Rhampsinite" dans un chapitre qui désigne clairement Ramssès 2 et la période Ramesside, autrement dit, les 19 ° et 20° dynastie. Hors, dans cette dernière famille qui compte 9 Ramssès: R3 à R11 (ou 10 Ramssès selon Manéthon: R3 à R12), quatre intègrent à leur nom un signe qui se prononce officiellement KOPS ou KEPS (KHEOPS?). Ce sont:

- RAMSSES 5:

Amonher Kopshef 1 Ousermaatré

- RAMSSES 6:

Amonher Kopshef 2 Nebmaatré

- RAMSSES 8:

Sether Kopshef Ousermaatré Akhenamon

- RAMSSES 10:

Amonher Kopshef 3 Khepermaatré

Mais on mentionne aussi à cette époque un prince, fils de RAMSSES 9, nommé Moutouher Kopshef dont la momie n'a pas été trouvée

MON HYPOTHÈSE
UNE ERREUR D'INTERPRÉTATION

Le prêtre a probablement expliqué à Hérodote que la grande pyramide est le tombeau de Khoufou, et qu'un autre personnage important (qu'il surnomme Kops ou Keps) a abandonné sa propre tombe, s'est introduit dans la pyramide par effraction et s'y est fait inhumer. Bref, il a squatté la grande pyramide.
Peu accoutumé à ce genre de procédé, Hérodote fait l'amalgame et comprend que la grande pyramide est celle de Kops ou Keps (Chops ou Cheps en grec).
C'est d'autant plus probable que le prêtre a sans doute brossé à son interlocuteur un bien sombre portrait de ce misérable individu.
Faute de disposer d'une documentation suffisante, je ne m'aventurerai pas en désignant l'un des noms cités précédemment. Je pense toutefois qu'il s'agit de Ramsses 8 ou du fils de Ramsses 9 puisque leurs momies n'ont pas été trouvées.
Pour éviter toute confusion, nous l'appellerons dorénavant "Chops".

Telle est la raison qui me conduit à ne jamais désigner la grande pyramide sous sa forme la plus usuelle:
"La pyramide de Chéops".

LE PARCOURS PROBABLE DE CHOPS DANS LA PYRAMIDE

Vers 1100 av. J.C, Chops s'introduit dans la pyramide.
- Il creuse une sape exactement dans l'axe est-ouest de la pyramide au niveau de la 5° assise (flèche verte et couloir vert).
(Il ne croise pas les couloirs connus car ils sont décalés de 7,30 m vers l'est).
- Il débouche par hasard sur une chambre (la grotte) dont une partie est dans l'axe de la pyramide.
- Au plafond de celle-ci, il remarque un boyau d'environ 9 cm de diamètre (goulotte destinée à remplir de sable la partie inférieure du puits).
- Il décide de suivre la goulotte (flèche jaune) en l'élargissant à un diamètre suffisant pour permettre le passage d'un homme (env. 80 cm)
- Il débouche à l'extrémité nord de la banquette ouest de la grande galerie, sous le dernier bloc mobile qu'il détruit ainsi que le flanc de la banquette.
- Il détruit une grande partie du mécanisme de la galerie.

Il songe à se faire inhumer dans la grotte.
- Il se ravise car la destruction du mécanisme de la galerie rend les goulottes visibles. D'autres "visiteurs" pourraient avoir la même idée que lui, suivre l'une d'elles et découvrir sa tombe.
- Il se livre alors à une "opération camouflage" en plâtrant les engravures et en évacuant les composant du mécanisme initial.

Il prend conscience que la sape par où il a pénétré dans la pyramide risque d'être détectée.
- Il établit une liaison entre le bas du couloir ascendant et la sape (couloir rouge).
- Après son inhumation, on bouche la sape au niveau de l'intersection (section jaune) et on bouche les 9 derniers mètres situés au niveau de l'entrée (section noire).

Vers 815 ap. J.C, Al Mamoun découvre la sape de Chops.
- Il dégage la sape sur une distance de 20 coudées (9,20 m, section noire)
- Il suit la sape sur tout sa longueur selon le cheminement imposé par Chops (section verte puis rouge) et arrive au bas du couloir ascendant.
- Il visite le reste de la pyramide, ne trouve rien d'intéressant mais se vante d'y avoir découvert des merveilles.

Des millions de touristes fréquentent ce passage sans se douter que, tout près, une tombe est intacte.

QUELQUES OBSERVATIONS
LE TÉMOIGNAGE D'AL MAMOUN

La sape attribuée à Al Mamoun mesure plus de 30 mètres.
Si le calife avait creusé la totalité de la sape il ne se serait pas contenté de revendiquer le dégagement de 20 coudées seulement .

LE TÉMOIGNAGE DE MANÉTHON

Dans son épitomé rapportée par Syncèle, Manéthon dément les déclarations d'Hérodote et précise que la pyramide est l'oeuvre de Souphis (prononciation proche de Schoufou) et non celle de Chéops.

UN SECOND ROI DANS LA PYRAMIDE
Le déblaiement de la grotte conduira sans doute à la découverte du tombeau intact de Chops,
un pharaon ou un prince de la 20° dynastie.
(contrairement à ce que pensent les égyptologues, cette opération est sans danger).

Sommaire
| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |