LE MESSAGE DE LA PYRAMIDE

| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |

MON AMBITION

Suggérer que le plan de la pyramide est la représentation graphique d'un arpentage destiné à estimer la surface des cercles.

OBSERVATIONS PRÉLIMINAIRES
UNE BIEN CURIEUSE COÏNCIDENCE

Placez alternativement le curseur sur l'image et le texte.
Pour recentrer les images, cliquez sur elles.
Put your mouse above the picture.

Historique:
En essayant de reproduire le plan de la pyramide j'ai constaté:
La pente des couloirs est celle des diagonales d'un rectangle dont la largeur est proportionnelle à 1 et la longueur à 2.
La pente générale de la pyramide est celle d'un triangle rectangle dont l'hypoténuse est proportionnelle à 1 + et le côté de d'angle droit à 2.
Le rectangle contient les 3 valeurs nécessaires et suffisantes à la reconstitution de tous les angles de la pyramide:

Largeur

= 1

Longueur

= 2

Diagonale

=

Il est aisé de reproduire les valeurs 1, 2 et 1 + en se référant au rectangle.
La figure obtenue rappelle le plan de la pyramide.
Placez alternativement le curseur sur l'image et le texte.

CONSTRUCTION DE LA FIGURE GÉOMÉTRIQUE

Construisons un rectangle ABCD tel que AB=2 et BC=1.
Traçons les diagonales AC et BD qui se coupent en E.
(elles sont égales à )
Prolongeons CB par une demi-droite Bx.
Prolongeons DA par une demi-droite Ay.
Sur Bx traçons un segment BF=BD =.
(notons que CF=CB+BD = 1 + )
A partir de C, abaissons vers Ay un segment CG=CF qui coupe Ay en G.
Sur CG, traçons un segment CH=CA.
A partir de H, traçons une verticale HJ qui coupe AC en J.
A partir de J, traçons une horizontale JK qui coupe DA en K.
Sur AC, traçons un segment JL= JE.

Comparons cette figure et le plan de la pyramide:
Placez alternativement le curseur sur l'image et le texte.
Les coïncidences:
- Les pentes sont identiques.
- Le couloir ascendant se confond avec AC.
- Le couloir horizontal se confond avec JK.
Les différences:
- Le couloir descendant ne se confond pas avec DB.
- Aucun segment ne détermine le niveau du sol.

UNE CLE GÉOMÉTRIQUE ?

Bien que le couloir descendant ne se confonde pas avec BD, cette figure géométrique ressemble beaucoup au plan de la pyramide.
Provisoirement, on tirera 3 conclusions de cette similitude:
1°) L'architecte n'a pas utilisé cette figure géométrique
Dans ce cas il n'y a rien à chercher.
2°) Il a utilisé cette figure mais s'est trompé.
Dans ce cas il n'y à rien à chercher non plus.
3°) Il a utilisé cette figure et ne s'est pas trompé.
Dans ce cas, on pourrait considérer qu'elle constitue une clé.
Examinons le point E: (Cliquez).
On observe, à l'endroit précis où les diagonales se croisent, un petit bloc rectangulaire, enchâssé dans les 2 murs du couloir ascendant. Ses caractéristiques n'ont pas d'équivalent dans toute la pyramide. Je considère donc que ce bloc rectangulaire à été placé là par l'architecte pour confirmer l'utilisation de cette figure géométrique en tant que modèle pour le plan de la pyramide.
Je suis persuadé que l'architecte, obéissant aux directives du roi, nous indique un couloir secret (couloir bleu clignotant) dont le cheminement général se confond avec la diagonale BD.
Où ce couloir nous conduit-t-il ?.

LE MESSAGE DE LA PYRAMIDE
UNE CAPSULE TEMPORELLE DANS LA PYRAMIDE ?

Ceux qui ont visité l'Égypte dans l'antiquité précisent que le revêtement de la pyramide était couvert d'inscriptions rédigées en plusieurs langues. Cela démontre que le roi souhaitait témoigner de son époque aux générations futures.
Il est donc probable que le couloir secret mène à une chambre où le roi a stocké un important échantillonnage des connaissances acquises jusqu'à l'époque où il vivait, ce que l'on appelle pompeusement une capsule temporelle.
En utilisant cette clé, le roi sélectionne la génération qui sera assez intelligente pour comprendre son message et respecter son héritage.

L'accès à la chambre est expliqué au chapitre: la 2° entrée.
On pourrait accéder "facilement" à cette pièce en débarrassant la grotte du mortier qui l'encombre.

UN ARPENTAGE POUR ÉVALUER LA SURFACE DU CERCLE.

1° Méthode:
- Périmètre du rectangle ABCD = circonférence du cercle.
(AB+BC+CD+DA=circonférence)
- 2AL + LJ = rayon du cercle.
(2AL+LJ=rayon).
- Le carré dont le côté = AJ a une surface égale au 1/6 de celle du cercle.
6(AJ)2 =Pi (2AL+LJ)2.
Cela donne Pi = 3,14164068
On pourra considérer que cette démonstration est valable, si le point L correspond effectivement à un élément significatif de la grande galerie.
De chaque côté de la grande galerie, des banquettes sont creusées par des mortaises dont les dimensions et les intervales varient selon la position qu'elles occupent.
Voyons cela de plus près: (cliquez ici)
A partir du début des banquettes (A) et jusqu'à L, les mortaises mesurent 60 cm et sont espacées de 1,20 m sauf en haut où l'espace ne mesure que 80 cm.
Pour cette zone, l'ensemble intervalle / mortaise mesure 1,80 m.
De L à J, les mortaises mesurent 1 coudée (52,36 cm) et sont espacées de 1,15 m.
Pour cette zone, l'ensemble intervalle / mortaise mesure 1,67 m.
Le point L correspond assurément à un élément significatif.
Cela prouve l'exactitude de ma démonstration.

La longueur des banquettes (46,08 m = 88 coudées) constitue donc un élément déterminant.
Afin qu'il soit visible par tous, l'architecte à songé à reproduire cette mesure à l'extérieur en attribuant aux bases une mesure 5 fois supérieure:
(230,40 m = 440 coudées).

2° Méthode:
Elle est basée sur l'utilisation des dimensions précédemment citées (1,80 m et 1,67 m) ou plus précisément, d'une division de celles-ci.
LE MESSAGE DE LA GRANDE PYRAMIDE:
Vous désirez estimer la surface d'un cercle.
- Divisez le diamètre en 152 parties égales.
- Retenez en 55.
1° Méthode:
Le cercle à une surface égale à celle de 6 carrés qui ont cette mesure pour côté..
2° Méthode:
Divisez cette longueur en 256 parties égales.
Reportez l'une d'elle 627 fois.
Le carré qui a cette longueur pour côté a la même surface que le cercle. (Pi = 3,1416775).
C'est la quadrature du cercle selon KHOUFOU.

Le périmètre du rectangle (donc la circonférence du cercle) qui à servi de base au plan général peut être estimé en fonction des dimensions de la pyramide et de la valeur de la coudée (52,367 cm). Il mesure 400,16 m soit la 100.000 ème partie de la circonférence terrestre. Hasard ???.

On obtient aussi (voir ci-contre):
Pour X: 0,837872 m = 1,67 m (intervales du bas) / 2.
Pour Y: 0,180011 m = 1,80 m (intervales du haut) / 10.

Suite

Sommaire
| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |