LES MAGASINS FUNÉRAIRES

| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |

MON AMBITION

Suggérer que les murs du couloir ascendant masquent les portes c'accès aux magasins funéraires.
Le trésor royal, intact, pourrait y être découvert.

DES CURIOSITÉS DANS LE COULOIR ASCENDANT
DESCRIPTION

Sur les murs du couloir ascendant, on observe 3 séquences rigoureusement identiques, disposées symétriquement à l'est et à l'ouest et à équidistance les uns des autres. Elles sont constituées de blocs en calcaire dont les formes variées s'adaptent parfaitement les unes aux autres. Cette disposition suggère un arrangement cyclopéen qu'on rencontre parfois en Égypte et plus fréquemment au Pérou. Au centre de chaque groupe, des blocs taillés en U et en U inversé sont posés l'un sur l'autre et ceinturent le couloir. Plus bas, 2 cavités rectangulaires et une large saignée sont bouchées avec du plâtre.

INTERPRÉTATION OFFICIELLE

On a longtemps considéré que les blocs ceintures appartenaient au revêtement de la structure interne à degrés. Mais cette idée n'a plus cours aujourd'hui car cette triade ne se rencontre nulle part ailleurs dans la pyramide.
On ne peut pas non plus accorder le moindre crédit à l'hypothèse d'un simple arrangement de type cyclopéen. En effet, on fait appel à cette disposition pour limiter les débris de taille de la pierre. On choisit dans la carrière des blocs qui viennent d'être extraits et dont les formes sont susceptibles de s'adapter après un minimum de travail et de déchets. La forme des pierres d'un arrangement cyclopéen est donc le fait du hasard. Rencontrer six groupes identiques est donc aussi improbable que de cocher six fois six bons numéros au loto.
Je suis persuadé que nous sommes en présence d'un triple mécanisme de fermeture donnant accès à six couloirs répartis par moitié de part et d'autre du couloir ascendant.
Cette disposition s'apparente aux accès vers les magasins funéraires observés dans d'autres tombes.

UN MÉCANISME SOPHISTIQUE A DEUX FONCTIONS
1° FONCTION

Aux chapitres "La seconde entrée" et "Le message de la pyramide", j'explique qu'un couloir secret traverse probablement le couloir ascendant en amont des bouchons en granit en suivant la diagonale du petit bloc rectangulaire.
La première fonction du mécanisme consiste à masquer l'ouverture de ce couloir dans le sol du couloir ascendant (l'ouverture au plafond est masquée par un mécanisme simple constitué de 2 linteaux trapézoïdaux).
Chaque pierre de ceinture à une longueur X (75 cm) et la zone à recouvrir une longueur 3 X (2,25 m).
Un plancher coulissant est constitué de trois éléments (chaque élément est lui même constitué de plusieurs dalles assemblées avec des clavettes)..

1°) On recouvre l'ouverture avec le premier élément.
2°) On abaisse le 1° bloc ceinture derrière le 1° élément.
3°) On fait glisser le 2° élément contre le 1° bloc ceinture.
4°) On abaisse le 2° bloc ceinture derrière le 2° élément.
5°) On fait glisser le 3° élément contre le 2° bloc ceinture.
6°) On abaisse le 3° bloc ceinture derrière le 3° élément.
7°) On fait glisser le 4° élément contre le 3° bloc ceinture.

Si vous êtes septiques, je vous invite à contrôler la position des joints de plancher, vous changerez probablement d'avis.

2° FONCTION
Le chargement de l'animation est un peu lent, mais cela vaut la peine d'être patient.

Elle a pour objet de masquer les couloirs d'accès aux magasins funéraires.
1°) Position initiale:
On accède aux magasins funéraires en s'introduisant latéralement sous le mécanisme après avoir franchi le bloc ceinture.
2°) 1° étape:
On déplace manuellement un bloc trapézoïdal contre le plancher( Il possède une saignée pour s'y adapter).

3°) Les étapes suivantes (il suffit de regarder l'animation):
Elles s'effectuent à l'aide de 3 cordes qui débouchent dans les cavités rectangulaires. Un ou deux tours morts autour d'une barre, enchâssée dans la saignée, permet de freiner la descente des herses.

Première cavité:
Une corde contrôle le bloc ceinture.
Seconde cavité:
Deux cordes contrôlent la herse principale ainsi que le verrou le verrou:
- Dans un premier temps, les deux cordes sont libérées ensemble pour permettre la descente simultanée de la herse principale et du verrou.
- Ensuite, on descend le verrou avec la corde correspondante.
Rôle du verrou:
Il est équipé d'une mortaise qui s'encastre dans le tenon du bloc ceinture afin d'interdire le soulèvement de la herse principale puisque le tenon est vertical et la herse se déplace en biais.
Rôle de la clavette mobile automatique:
Elle interdit le soulèvement du bloc ceinture et verrouille définitivement le mécanisme.

4°) Le remplissage du couloir:
Afin d'éviter son repérage par percussion des parois, le couloir est rempli de sable depuis la grande galerie selon un procédé que j'explique au chapitre "La grande galerie".

DISPOSITION DES MAGASINS

La limite sud (à gauche) des couloirs est déterminée par la position du puits à sable le plus méridional et son orientation qui est parallèle au couloir descendant (voir chapitre "La grande galerie").
Les salles sont alignées afin que les murs de cloisonnement soient superposés.
Au plus, on devrait compter 6 magasins par couloir, ce qui porterait le nombre total à 36.
Ils devraient mesurer environ 1,30 m de hauteur et 4 m de largeur (la profondeur est impossible à reconstituer par simple raisonnement architectural).

QUELQUES OBSERVATIONS PERSONNELLES
LES MAGASINS FUNÉRAIRES

Ils servent à stocker ce dont le roi a besoin pour sa vie dans l'au-delà (objets usuels, vêtements, bijoux, nourriture, armes etc.). L'ensemble représente un volume assez considérable si on se réfère à la tombe de Toutankhamon.
Si les magasins funéraires de la grande pyramide avait été vidés des objets qu'ils contenaient, il est certain qu'on en aurait trouvé quelques-uns. Hors, on ne possède que cette statuette haute de 9 cm qui semble n'être qu'une ébauche.
Je suis certain que les magasins contiennent encore tout le trésor royal.
Il serait même facile de s'en assurer à moindre frais et sans dégradation des lieux.
Avis aux amateurs.

COUP DE GUEULE

Contrairement à ce que pensent beaucoup d'égyptologues, l'architecte de la pyramide n'était pas un ignare tout juste sorti du néolithique qui accumule les erreurs et change d'avis fréquemment.
Au cours de toutes ces années, j'ai appris à le comprendre et à le respecter sans toutefois l'idéaliser.
J'espère qu'un jour prochain mes hypothèse favoriseront sa réhabilitation.

Sommaire
| Bienvenue | Plan | Message | Entrée 2 | Galerie | Magasins | Ch. funéraire | Couloir | Conduits | Squatte | Revenir en arrière |